Offre d’emploi pour auxiliaire de puériculture : comment faire le tri ?

Par Manon Lebert

Publication : 15/11/2023 – 7 minutes de lecture


D’après les données recueillies par Pôle Emploi1, plus de 13640 offres d’emploi auxiliaire de puériculture sont diffusées en France chaque année, et ce chiffre est en constante augmentation. Le métier d’auxiliaire de puériculture étant considéré comme un métier en tension, du côté des professionnelles, la question n’est plus “comment trouver ?” mais “comment choisir” un emploi.


Comment décrypter une offre d’emploi pour un poste d’auxiliaire de puériculture ? Comment faire le tri parmi toutes les offres d’emploi et les sites d’annonces ? Comment répondre efficacement à une offre ?

Chez Loopio Recrutement, le cabinet de recrutement des professionnels de la petite enfance, nous accompagnons de nombreuses auxiliaires de puériculture dans leurs recherches d’emploi. Aujourd’hui, nous vous proposons un guide complet pour vous aider à faire le tri entre les différentes offres d’emploi d’auxiliaire de puériculture avec, comme d’habitude, nos conseils de spécialistes du recrutement.


Sommaire :


Comment décrypter une offre d’emploi d’auxiliaire de puériculture ? 

Le profil recherché

Les conditions de travail

Le gestionnaire

Les missions

Le salaire et les avantages

Répondre à une offre d’emploi auxiliaire de puériculture : 5 conseils pour réussir


Comment décrypter une offre d’emploi d’auxiliaire de puériculture ?

Trouver un emploi en tant qu’auxiliaire de puériculture (AP) est relativement simple, il suffit souvent de répondre à une offre d’emploi pour être rappelé dans la journée.


Trouver l’offre d’emploi qui vous correspond est cependant plus compliqué. Cela demande d’être observateur et attentif à toutes les informations et tous les détails présents sur l’offre d’emploi.


Quel que soit le site utilisé, Appel médical, Adecco ou encore Indeed, la diffusion d’une offre d’emploi d’auxiliaire de puériculture répond à certains critères et à un cadre précis. Vous retrouverez toujours plus ou moins les mêmes informations.


Le profil recherché

Le premier élément auquel vous devez prêter attention est le profil recherché. Sur l’offre d’emploi auxiliaire de puériculture, l’employeur indique le type de profil qu’il recherche pour le poste. Il précise le diplôme exigé mais aussi le nombre d’années d’expérience demandé.


Ce sont des informations essentielles que vous devez regarder en premier pour vérifier si vous êtes au bon endroit. Ainsi, vous évitez les erreurs et vous gagnez du temps.


Les conditions de travail

Le deuxième point à valider sur l’offre d’emploi auxiliaire de puériculture est le type de poste et le cadre de travail. Cela concerne :

  • Le type de contrat : contrat à durée indéterminée (CDI), Contrat à durée déterminée (CDD) ou Interim.
  • Le temps de travail : temps plein ou temps partiel.
  • La ville où se trouve la structure.

Avant de vous lancer dans la recherche de votre futur emploi, définissez votre limite de distance travail – maison. C’est très important pour que les conditions dans lesquelles vous exercerez votre mission vous conviennent et que vous trouviez un équilibre vie professionnelle – vie personnelle.


Certaines villes proposent plus d’offres d’emploi que d’autres. Cela peut dépendre de la politique locale et de l’investissement territorial fait dans le secteur de la petite enfance. De manière générale, jetez un œil sur les offres dans les villes telles que Paris, Lyon, Grenoble et Nantes.


Si vous êtes en train de déménager et que vous recherchez un emploi à l’autre bout de la France, pensez à l’indiquer dans votre lettre de motivation. Cela rassurera l’employeur et évitera certaines incompréhensions, par exemple si vous ne pouvez pas vous déplacer pour l’entretien.


Enfin, la date de début du poste est un élément important. Si vous êtes en CDI ou CDD, elle vous permet de vous organiser pour un éventuel départ anticipé. Ne mettez pas l’annonce de côté pour autant car généralement les gestionnaires sont prêts à attendre une professionnelle pour qu’elle termine son préavis de départ.


Toutes ces vérifications vous auront permis d’écarter les offres d’emploi auxiliaire de puériculture qui ne vous conviennent pas, pour vous concentrer sur l’essentiel.


Le gestionnaire

Sur l’offre d’emploi, vous trouverez également le nom du gestionnaire de la structure. Regardez s’il s’agit d’un établissement public, privé ou associatif.


Le gestionnaire est le groupe qui gère l’organisation et le fonctionnement de la structure. Il est très important car concrètement c’est lui qui définit les horaires de travail, les conditions d’accueil des enfants, l’organisation de l’équipe et qui répartit les budgets.


Le gestionnaire est, bien sûr, tenu de respecter la réglementation mais il peut ajouter ou non des professionnels supplémentaires, ajouter ou non des réunions et formations pour les équipes. Il donne également les grandes lignes directrices du projet d’établissement que vous devrez respecter.


L’ensemble de ces données ont un impact direct sur vos conditions de travail et sur la qualité des services. L’offre d’emploi auxiliaire de puériculture à laquelle vous postulez peut, dors et déjà, vous donner ces principales informations.


Si vous êtes à la recherche de votre premier emploi en tant qu’auxiliaire de puériculture et que vous ne savez pas encore dans quel type d’établissement vous souhaitez travailler, concentrez-vous sur les missions et postulez à divers endroits en fonction de vos appétences : crèche, secteur médical, service de maternité

Sélectionnez également des structures gérées par la ville, associatives ou privées. Vous pourrez poser vos questions lors de l’appel téléphonique du recruteur ou à l’entretien professionnel pour vous faire votre propre avis.


Les missions

L’élément central de l’offre d’emploi auxiliaire de puériculture, ce sont les missions. Prenez le temps de bien les lire car elles figureront sur votre fiche de poste et elles guideront votre travail au quotidien. Vous pouvez déjà cerner la place que vous occuperez en tant qu’auxiliaire de puériculture dans la structure (axée sur le soin, la pédagogie, l’accompagnement des parents…).


Dans les annonces, vous retrouverez les missions phares de l’auxiliaire de puériculture. Par exemple, accueillir les familles, accompagner le développement et assurer les soins et la sécurité de l’enfant, une mission spécifique au métier.


Selon le type de structure les missions seront différentes, si vous travaillez dans une structure petite enfance (crèche, multi-accueil, micro-crèche…), un service de protection de l’enfance (pouponnière, établissement d’accueil mère-enfant…) ou en établissement de santé (maternité, hôpital…).


En maternité, les missions seront beaucoup plus axées sur le soin et en pouponnière la dimension relationnelle sera centrale dans votre travail.


En micro-crèche par exemple, l’employeur attendra que vous soyez autonome, référente au niveau des soins de l’enfant et que vous soyez d’accord pour assurer l’entretien des locaux, des jouets, du linge ou de préparer les repas. Ce n’est pas le cas pour les crèches qui ont un agent d’entretien et un cuisinier ou une cuisinière.


Les missions assignées au poste vont vous permettre de rédiger un CV auxiliaire de puériculture et une lettre de motivation adaptés. Vous pourrez mettre en avant les expériences acquises correspondant au poste pour convaincre l’employeur que vous êtes la professionnelle qu’il recherche.


Mettez en avant vos compétences et en quoi elles vous permettront d’accueillir les enfants et leurs parents. Ainsi, vous prenez de l’avance sur les autres candidats et montrez que vous savez en quoi consisteront vos missions.


Le salaire et les avantages

Le salaire est une composante essentielle lorsqu’on choisit un emploi, n’ayons pas peur de le dire.

Si vous n’êtes pas satisfaite de votre salaire, vous serez frustrée de ne pas être rémunéré à la hauteur de votre investissement quotidien et vous ne vous sentirez pas bien au travail. Mieux vaut écarter ce sujet dès le départ.


Le salaire d’une auxiliaire de puériculture que vous verrez dans les offres varie en fonction de plusieurs critères :

  • L’expérience : débutante ou expérimentée.
  • Le gestionnaire employeur : fonction publique, établissement privée ou associatif, nombre d’enfants accueillis.
  • Le type de structure choisi : crèche, protection de l’enfance, établissement médico-social.
  • Le secteur géographique où se trouve la structure : par exemple, les salaires sont plus élevés dans une ville comme Paris et Lyon.

Le type d’emploi est également un élément qui fait varier le salaire. Une personne qui travaille en intérim a un salaire plus élevé qu’un salarié en CDI ou CDD.


Attention, dans les offres d’emploi, le salaire est toujours indiqué en brut par défaut. Si rien n’est mentionné, vous avez à faire à un salaire brut. Pour connaître l’équivalence de votre salaire brut en net plus finement, consultez le simulateur de l’URSSAF.


Les avantages salariés apportent un vrai coup de pouce dans la vie quotidienne. Pour avoir une vision globale, ajoutez-les au salaire lorsque vous comparez les offres d’emploi auxiliaire de puériculture.


Répondre à une offre d’emploi auxiliaire de puériculture : 5 conseils pour réussir

  • Vérifiez que les caractéristiques du poste correspondent à vos critères de recherche. 
  • Analysez les missions et compétences attendues.
  • Adaptez votre CV et votre lettre de motivation à l’offre d’emploi auxiliaire de puériculture sélectionnée.
  • Renseignez-vous sur l’entreprise/la collectivité qui poste l’offre d’emploi.
  • Répondez rapidement aux annonces.

Enfin, listez les offres d’emploi auxquelles vous avez postulé pour ne pas oublier ou confondre les annonces.


L’employeur voudra connaître vos motivations lors de l’entretien et vous demandera pourquoi vous souhaitez intégrer la structure. Un candidat qui répond “Je ne sais plus, j’ai postulé à pleins d’annonces” perd des points face à un candidat qui s’est déjà renseigné sur l’entreprise, qui connaît les missions indiquées sur l’offre d’emploi et qui sait expliquer ses motivations. Cela montrera votre professionnalisme. Ainsi, vous mettez toutes les chances de votre côté pour la réalisation de votre projet.


Ça y est ! Vous êtes un expert et savez identifier les informations essentielles d’une offre d’emploi. Après avoir étudié et comparé plusieurs annonces, vous saurez comment choisir le poste qui vous permettra de vous épanouir professionnellement.

Vous voulez plus de conseils dans votre recherche d’emploi ou un accompagnement par une spécialiste du recrutement ? N’hésitez pas à nous contacter, nous répondons à toutes les questions en 24h.


Source :

  • 1. Les métiers en tension, Panorama thématique 2021


Articles associés :

Quel est le salaire d’une auxiliaire de puériculture (AP) en 2024 ?

Lettre de motivation pour auxiliaire de puériculture (AP) : nos conseils et notre modèle à télécharger
CV d’auxiliaire de puériculture (AP) : nos 10 conseils et notre modèle gratuit

Manon Lebert