Auxiliaire petite enfance : la fiche métier

Par Manon Lebert

Publication : 04/12/2023 – 6 minutes de lecture



230 0001 emplois potentiels seront disponibles dans le secteur de l’accueil collectif en 2025. Le métier d’auxiliaire petite enfance étant le plus représenté dans les crèches, on peut dire que c’est un métier qui a de l’avenir. Vous souhaitez en savoir plus ?


Dans cette fiche métier, nous vous expliquons tout sur le métier d’auxiliaire petite enfance. Dans quels lieux vous pouvez exercer ? Quelles sont les missions associées au poste d’auxiliaire de petite enfance ? Quels diplômes sont exigés ? Quel est le salaire et quelles sont les évolutions possibles ?

Chez Loopio Recrutement, le cabinet de recrutement des professionnels de la petite enfance, nous accompagnons de nombreuses professionnelles auxiliaires petite enfance dans leurs recherches d’emploi. Aujourd’hui, nous vous proposons un guide détaillé du métier d’auxiliaire petite enfance avec les réponses à toutes les questions que vous vous posez.


Sommaire :


Qu’est-ce qu’une auxiliaire petite enfance ? Définition et explications

Les lieux où exercer en tant qu’auxiliaire petite enfance

Quelles sont les missions de l’auxiliaire petite enfance en crèche ?

Accompagner le développement de l’enfant

Assurer les soins

Entretenir l’environnement d’accueil

Créer une relation avec les familles

Travailler en équipe

Comment devenir auxiliaire petite enfance ?

Le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance

Les diplômes pour devenir APE

L’expérience pour devenir APE

Quelles compétences doit avoir une auxiliaire petite enfance ?

Quel est le salaire d’une auxiliaire petite enfance ?

Les évolutions possibles


Qu’est-ce qu’une auxiliaire petite enfance ? Définition et explications

Le terme auxiliaire petite enfance correspond à un poste et non à un diplôme. Selon les structures, certains utilisent le terme auxiliaire de crèche, aide auxiliaire de puériculture, aide éducatrice, agent de crèche et d’autres parlent d’animateur petite enfance.


En crèche, l’auxiliaire petite enfance accompagne les jeunes enfants dans leur quotidien. Elle a un rôle central dans leur éducation et leur socialisation. Elle assure la sécurité physique et affective de l’enfant, répond à ses besoins physiologiques et accompagne ses émotions.


Les lieux où exercer en tant qu’auxiliaire petite enfance

L’auxiliaire petite enfance peut exercer à domicile :

  • Assistante maternelle, garde d’enfants, baby-sitting…

Elle peut également exercer dans différents établissements d’accueil :

  • Les Établissements d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE) : crèche, halte-garderie, micro-crèche, multi-accueil…
  • Les Écoles maternelles : en tant qu’Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles (ATSEM).


Quelles sont les missions de l’auxiliaire petite enfance en crèche ?


Accompagner le développement de l’enfant

L’auxiliaire petite enfance accueille l’enfant et crée les conditions favorables à la création d’une relation de confiance avec lui. Elle prend le temps de le rencontrer afin de connaître ses habitudes, son rythme, son histoire et sa personnalité. Elle veille au confort et au bien-être de l’enfant et représente un repère rassurant et bienveillant dans le lieu d’accueil.


Elle participe aux différents moments de la journée : les moments de séparation et de retrouvaille avec les parents, l’accompagnement à la sieste, elle aide à la distribution et à la prise des repas. 


Guidée par l’éducatrice de jeunes enfants, elle met également en place des activités d’éveil adaptées au stade de développement de l’enfant.


La professionnelle accompagne l’enfant dans l’expérimentation et l’apprentissage des relations sociales avec ses pairs. C’est-à-dire qu’elle crée des situations d’échange à travers le jeu, elle accompagne l’enfant dans son mode de communication avec l’autre et dans l’acquisition du langage.


Assurer les soins

Elle s’occupe des soins d’hygiène corporelle de l’enfant. Le soin est un moment privilégié entre l’enfant et l’adulte. La dimension relationnelle des soins est importante, les gestes sont effectués avec bienveillance, dans l’écoute de l’enfant et dans le respect de son intimité.


Durant ce moment d’échange privilégié, la professionnelle favorise son autonomie, l’invite à être acteur et à participer. 


Son rôle est de veiller à la santé et au bien-être de l’enfant. Elle observe ses comportements, les éventuels signes de maladie, informe la direction et applique les protocoles médicaux et de soins de la structure d’accueil. 


Entretenir l’environnement d’accueil

L’auxiliaire petite enfance est formée aux techniques d’hygiène, d’entretien des locaux et du matériel. Elle connaît et met en place les protocoles d’hygiène et de sécurité en place dans l’établissement.


Suivant l’organisation et la taille de la structure, elle peut également être amenée à effectuer : 

  • La préparation des biberons,
  • Le suivi et le réapprovisionnement des stocks.


Créer une relation avec les familles

L’auxiliaire petite enfance crée les conditions pour que l’enfant et ses parents se sentent accueillis, attendus et confiants. Elle accueille les familles, les écoute, sans jugement ni discrimination, les informe et les redirige vers l’éducatrice de jeunes enfants ou la directrice si besoin. 


Elle crée du lien avec les familles lors des transmissions à l’arrivée et au départ de l’enfant dans une démarche de coéducation. Cela lui permet de créer une continuité des soins entre la maison et la crèche. 


Travailler en équipe

En crèche, l’auxiliaire petite enfance travaille dans une équipe pluridisciplinaire, avec des éducatrices de jeunes enfants, des auxiliaires petite enfance, des infirmières ou encore des psychomotriciens. 


Le travail en équipe est essentiel pour mettre en place des pratiques cohérentes, qui respectent une continuité éducative et des soins. Les transmissions orales et écrites font partie de son quotidien et lui permettent de transmettre ses observations.


L’auxiliaire petite enfance participe également aux réflexions d’équipe sur la mise en place du projet éducatif et pédagogique.


Comment devenir Auxiliaire petite enfance ?

Le poste d’auxiliaire petite enfance est le plus souvent occupé par des professionnelles titulaires des diplômes suivants : 

  • CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (AEPE),
  • BAC Accompagnement Soins et Services à la Personne (BAC ASSP),
  • BEP Carrières Sanitaires et Sociales (BEP CSS).


Le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance

Pour les personnes souhaitant passer un CAP petite enfance, aucun diplôme préalable n’est exigé. Il faut cependant répondre à un critère : être âgé d’au moins 18 ans dans l’année du passage des épreuves.


En formation initiale, le cursus est divisé entre enseignements théoriques et stages en milieu professionnel. La formation dure 2 ans après la 3ème ou 1 an si l’étudiant a déjà un BEP, un CAP ou le BAC.


Le diplôme peut également être passé via une formation à distance, par la voie de l’apprentissage ou encore par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Dans le cadre de la VAE, il faudra justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 1 an à temps plein.


Les diplômes pour devenir APE

La réglementation concernant le travail en Établissement d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE) a évolué.


L’arrêté du 29 juillet 2022 indique que le poste d’auxiliaire petite enfance est désormais ouvert aux personnes titulaires des diplômes et certifications suivantes :

  • BEP Accompagnement Soins et Service à la Personne,
  • BAC professionnel services aux personnes et aux territoires,
  • Certificat de travailleuse familiale ou du diplôme d’Etat de technicien de l’intervention sociale et familiale,
  • Certificat d’aptitude aux fonctions d’aide à domicile,
  • Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale et des personnes titulaires du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social,
  • Diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique ou du certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico-psychologique,
  • Brevet d’Etat d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse, option petite enfance ou du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité loisirs tout public,
  • Titre professionnel Assistant de vie aux familles et ayant exercé pendant trois ans à ce titre,
  • Certificat professionnel Assistant maternel/garde d’enfants et ayant exercé pendant trois ans à ce titre,
  • Diplôme d’Etat d’aide-soignant ayant exercé au moins un an auprès de jeunes enfants,
  • Diplôme d’Etat d’assistant familial et justifiant d’une expérience d’un an auprès de jeunes enfants.


L’expérience pour devenir APE

Il est également possible de postuler aux offres d’emploi auxiliaire petite enfance si l’on a exercé pendant trois ans en qualité d’assistant maternel agréé ou si l’on a une expérience professionnelle de trois ans auprès d’enfants dans un établissement ou un service auprès d’enfants de moins de 6 ans ou en qualité d’agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles. 


Enfin, le poste est ouvert aux candidats ayant validé les blocs 1 et 2 du certificat d’aptitude professionnelle d’accompagnant éducatif petite enfance et justifiant d’une expérience professionnelle d’un an auprès de jeunes enfants.


Quelles compétences doit avoir une auxiliaire petite enfance ?

Pour exercer le métier d’auxiliaire petite enfance, un certain nombre de compétences et qualités sont requises :

  • Écoute,
  • Communication,
  • Bon relationnel avec les jeunes enfants,
  • Empathie,
  • Sens des responsabilités,
  • Patience,
  • Pédagogie,
  • Organisation,
  • Rigueur,
  • Respect de la confidentialité.


Quel est le salaire d’une auxiliaire petite enfance ?

Tout d’abord, il est important de savoir que le salaire d’une auxiliaire petite enfance varie en fonction de plusieurs éléments : 

  • L’expérience : débutante ou expérimentée.
  • Le gestionnaire employeur : fonction publique, établissement privée ou associatif, nombre d’enfants accueillis.
  • Le type de structure choisi : crèche, multi-accueil, micro-crèche, école maternelle…
  • Le secteur géographique où se trouve la structure.

Les acquis, l’expérience, le travail en horaires décalés (horaires de nuit, week-end) et l’évolution professionnelle permettront de percevoir un salaire plus élevé.


Le salaire d’un professionnel débutant est de 1766€ brut mensuel (SMIC au 1er janvier 2024).

Pour un professionnel expérimenté, le salaire peut aller jusqu’à 2100€ brut mensuel.


salaires métiers de la petite enfance crèches et EAJE


Lorsque vous postulez à une offre d’emploi d’auxiliaire petite enfance, il est donc très important de bien remplir votre CV. Indiquez l’intégralité de vos expériences avec le nom, le type de structure dans laquelle vous avez travaillé. 


Précisez la date de prise de poste et la date de fin de poste. Cela valorisera votre expérience et permettra à votre futur employeur de visualiser rapidement votre niveau.


Attention lorsque vous postulez à une offre d’emploi, le salaire indiqué est toujours brut par défaut. 


Pour connaître l’équivalence de votre salaire brut en net plus finement, consultez le simulateur de l’URSSAF.


Les évolutions possibles

Les personnes titulaires du CAP Petite enfance peuvent exercer en tant que : 

  • Agent d’animation dans les centres de vacances.
  • Auxiliaire parentale : garde d’enfants à domicile, baby-sitter…

Il est également possible de continuer son parcours : 

  • Diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social,
  • Bac pro accompagnement, soins et services à la personne,
  • Bac pro services aux personnes et animation dans les territoires,
  • Diplôme d’Etat d’aide-soignant (1 an de formation),
  • Diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (11 mois de formation),
  • ATSEM dans les écoles maternelles,
  • Assistante maternelle (agrément délivré par la PMI),
  • Éducatrice de jeunes enfants (3 ans de formation).
auxiliare petite enfance fiche métier


Le métier d’auxiliaire petite enfance est très intéressant car il permet d’accéder facilement au monde de la petite enfance. C’est un secteur où les opportunités ne manquent pas, où il y a des débouchés et de nombreuses possibilités d’évolutions.


Vous avez des questions sur le métier d’auxiliaire petite enfance ou vous cherchez un emploi dans un EAJE ? N’hésitez pas à nous contacter, nous répondons à toutes les questions en 24h.


Sources :

Articles associés :

Lettre de motivation pour auxiliaire petite enfance (APE) : nos conseils et notre modèle à télécharger

CV d’auxiliaire petite enfance (APE) : nos 10 conseils et notre modèle gratuit
Offre d’emploi pour auxiliaire petite enfance : comment faire le bon choix ?

Manon Lebert