Éducatrice de jeunes enfants : la fiche métier

Par Manon Lebert

Publication : 04/12/2023 – 6 minutes de lecture



D’après une étude réalisée par Les Pros de la petite enfance1, le métier d’éducatrice de jeunes enfants est le deuxième le plus recherché par les Établissements d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE). Il fait partie des métiers pour lesquels les offres d’emploi sont nombreuses avec une demande toujours plus importante. 


En quoi consiste exactement le métier d’éducatrice de jeunes enfants ? Quels sont les diplômes et les compétences nécessaires ? Quel est le salaire associé et quelles sont les évolutions possibles ?

Chez Loopio Recrutement nous avons pour vocation d’accompagner les éducatrices de jeunes enfants dans leur recherche d’emploi. Notre agence de recrutement des professionnels de la petite enfance ne se contente pas de vous trouver un travail. Nous faisons appel à notre réseau pour que votre prochain poste vous permette de vous épanouir professionnellement.


Découvrez notre guide détaillé sur le travail d’éducatrice de jeunes enfants reprenant toutes les informations essentielles pour connaître le métier sur le bout des doigts.


Sommaire :


Qu’est-ce qu’une éducatrice de jeunes enfants ? Définition

Les lieux où exercer en tant qu’éducatrice de jeunes enfants

Quelles sont les missions d’une éducatrice de jeunes enfants ?

Accompagner le développement global de l’enfant

Accueillir les familles

Mener des actions de prévention

Communiquer et collaborer en équipe

Comment devenir éducatrice de jeunes enfants ?

Quelles compétences doit avoir une éducatrice de jeunes enfants ?

Quel est le salaire d’une éducatrice de jeunes enfants ?

Les évolutions possibles


Qu’est-ce qu’une éducatrice de jeunes enfants ? Définition

L’éducateur et l’éducatrice de jeunes enfants (EJE) sont des travailleurs sociaux spécialisés dans l’accompagnement des enfants de 0 à 7 ans et de leurs familles.


Les EJE veillent à l’épanouissement et au bien-être des enfants au sein des structures d’accueil collectif. Leurs missions visent à les accompagner dans les différentes sphères de leur développement : physique, motrice, psychique, sociale, affective, émotionnelle, langagière et morale.


Les lieux où exercer en tant qu’éducatrice de jeunes enfants

Le champ d’exercice du métier d’éducatrice de jeunes enfants est très varié. Elle peut travailler dans différents secteurs :

  • Les Établissements d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE) : crèche, halte-garderie, micro-crèche, multi-accueil, crèche familiale, crèche parentale, classe passerelle…
  • Les Établissements d’éveil, de loisirs et périscolaires : ludothèques, centres de loisirs, centres de vacances…
  • Les Relais Petite Enfance (RPE).
  • Les Lieux d’Accueil Enfants-Parents (LAEP).
  • Les Service de protection de l’enfance : foyers de l’enfance, pouponnière, Maisons d’Enfants à Caractère Social (MECS).
  • Les Hôpitaux : service pédiatrique.
  • Les Établissements d’accueil mères-enfants.
  • Les Établissements médico-sociaux : Centres d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP), Instituts Médico-Educatifs (IME), Centres Médico-Psychologiques (CMP) ou centres de déficients sensoriels.
  • Les Services sociaux de la Protection Maternelle et Infantile (PMI).

Quelles sont les missions d’une éducatrice de jeunes enfants ?

L’éducatrice de jeunes enfants a pour mission de créer un environnement bienveillant, sécurisant et stimulant pour les enfants accueillis en structure collective. Elle met en place un travail de réflexion sur la place de l’individualité au sein du collectif.


Le respect du rythme de chaque enfant, de son individualité, de sa personnalité et de son histoire de vie est au centre de ses missions.


Elle construit les conditions favorables à la découverte, à l’exploration de l’enfant et à l’expression de son imagination et de sa créativité et met en place des propositions éducatives adaptées.


Accompagner le développement global de l’enfant

L’éducatrice de jeunes enfants a pour mission de garantir la sécurité physique et psychique de l’enfant. Elle l’accompagne dans l’acquisition de son autonomie, sa socialisation, son développement physique, psychique, émotionnel, langagier et relationnel.


L’éducatrice est un élément moteur dans l’équipe pour organiser l’environnement de l’enfant en fonction de ses besoins : aménagement de l’espace, mise à disposition de matériel éducatif adapté, renouvellement des propositions…


L’observation est omniprésente dans son travail. A partir de ses observations de l’enfant, elle analyse, échange en équipe afin de proposer des actions éducatives adaptées en lien avec les principes et règles en matière de santé, d’hygiène et de sécurité.


Elle propose des jeux et activités d’éveil variées, en individuel ou en groupe. Pour cela, elle utilise différents outils pour accompagner l’enfant dans son quotidien (les jouets, l’imagination de l’enfant, les sens ou encore l’environnement). 


Dans un but pédagogique, elle crée des partenariats avec les services éducatifs et sociaux présents sur le territoire comme par exemple les bibliothèques, ludothèques ou encore les maisons de retraite.


Accueillir les familles

L’éducatrice de jeunes enfants a une mission d’accompagnement et de soutien à la parentalité. Elle accueille les familles, les écoute, les rassure, vulgarise les sujets petite enfance dans une démarche de coéducation avec les parents.


Elle crée une continuité éducative et de soins et établit des liens entre les lieux de vie de l’enfant (crèche et maison). 

Elle organise et anime des réunions, des temps de rencontre et d’échange avec les familles durant lesquels elle propose aux parents d’aborder les sujets de préoccupation du moment.


L’éducatrice de jeunes enfants est garante de la mise en pratique du projet social, éducatif et pédagogique, et participe à sa rédaction.


Mener des actions de prévention

L’éducatrice de jeunes enfants a une mission de prévention des troubles ou retards de développement de l’enfant, des Violences Educatives Ordinaires (VEO) et de la maltraitance.


L’éducatrice utilise les ressources institutionnelles présentes sur le territoire et se met en relation avec eux afin d’offrir un accompagnement global.


En collaboration avec la directrice et le référent santé de la crèche, elle oriente les familles vers des services adaptés (centre de Protection Maternelle et Infantile, Centres d’Action Médico-Sociale Précoce…) et professionnels spécialisés (psychomotricien, orthophoniste, psychologue…).


Communiquer et collaborer en équipe

L’éducatrice de jeunes enfants travaille en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire composée d’auxiliaire de puériculture, auxiliaire petite enfance ou encore aide éducatrice.


Elle guide cette équipe vers une démarche de réflexion continue permettant de s’ajuster au stade de développement et au rythme de l’enfant. Elle organise et anime des réunions sur divers sujets éducatifs afin de former, sensibiliser et donner la parole aux équipes.


Comment devenir éducatrice de jeunes enfants ?

Plusieurs parcours sont possibles pour passer le Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE). Tout d’abord, il existe la formation initiale sur concours.


Pour pouvoir passer ce concours d’entrée dans l’école, il faut :

  • Être titulaire du baccalauréat.
  • Être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV : niveau de formation équivalent à un BP (brevet professionnel), à un BT (brevet de technicien), au Bac Professionnel ou technologique.

Le diplôme d’éducateur de jeunes enfants s’obtient ensuite à la fin de 3 années de formation organisées entre formation théorique (1500 heures) et formation pratique (2100 heures).


Il est également possible de faire cette formation par la voie de l’apprentissage ou de passer par un parcours de Validation des Acquis de l’expérience (VAE).


Quelles compétences doit avoir une éducatrice de jeunes enfants ?

Pour exercer le métier d’éducatrice de jeunes enfants en crèche, il faut également avoir un certain nombre de compétences et qualités : 

  • Écoute,
  • Communication,
  • Travail en équipe, 
  • Empathie,
  • Observation,
  • Pédagogie,
  • Analyse,
  • Organisation,
  • Patience,
  • Disponibilité, 
  • Sens des priorités, 
  • Autonomie, 
  • Respect de la confidentialité, 
  • Créativité, 
  • Coordonner l’équipe autour du projet.

L’éducatrice de jeunes enfants peut accéder rapidement à des fonctions de directrice ou directrice adjointe. Ces fonctions supplémentaires nécessitent des compétences en management des équipes ainsi que des connaissances en gestion administrative et financière


Quel est le salaire d’une éducatrice de jeunes enfants ?

Tout d’abord, il est important de savoir que le salaire d’une éducatrice de jeunes enfants varie en fonction de plusieurs critères :

  • L’expérience : débutante ou expérimentée.
  • Les responsabilités liées au poste.
  • Le gestionnaire employeur : fonction publique, établissement privé ou associatif.
  • Le type de structure choisi et du nombre d’enfants accueillis : crèche, protection de l’enfance, établissement médico-social.
  • Le secteur géographique où se trouve la structure.

Le salaire d’une professionnelle débutante se situe autour de 1850€ brut mensuel en France et 2050€ brut mensuel en Ile-de-France.


Pour une professionnelle expérimentée, le salaire peut aller jusqu’à 3200 € brut mensuel.


Les acquis, l’expérience, la reconnaissance de la pénibilité du travail dû à des accompagnements spécifiques (handicap, protection de l’enfance) ainsi que les horaires décalés (horaires de nuit, week-end) peuvent permettre de voir sa rémunération revalorisée.


salaires métiers de la petite enfance crèches et EAJE


Si on prend en compte l’ensemble des professionnelles de la petite enfance d’un EAJE, le salaire des éducatrices de jeunes enfants est le plus élevé après celui de la direction.


Les évolutions possibles

Une éducatrice de jeunes enfants travaillant en EAJE peut évoluer de différentes manières :

  • Prise de responsabilités au sein de la crèche.
  • Poste de directrice de crèche : le diplôme d’éducateur de jeunes enfants permet d’accéder à un poste de directrice de crèche (de moins de 40 places d’accueil), de crèche familiale (de moins de 60 places d’accueil) ou de jardin d’enfants (de moins de 60 places d’accueil).
  • Enseignante en centre de formation.

Comme nous l’avons vu précédemment, il existe de nombreux lieux dans lesquels une EJE peut exercer son métier. Changer de structure ou de service est aussi une forme d’évolution professionnelle.


L’EJE peut évoluer par exemple vers des services de protection de l’enfance tels que des pouponnières, ou vers des établissements d’accueil d’enfants en situation de handicap tels que des Centres d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP).


Enfin, il est également possible de passer des certifications complémentaires :

  • Caferuis (certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale), 
  • DEIS (Diplôme d’Etat d’Ingénierie Sociale), 
  • DEMF (Diplôme d’Etat de Médiateur Familial),
  • Cafdes (Certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale).
Educatrice de jeunes enfants évolution métier EJE


Le métier d’éducatrice de jeunes enfants est donc très varié et ouvre de nombreuses portes permettant d’accéder à de nouvelles évolutions professionnelles. Au vu des besoins dans ce secteur, il s’agit, à l’évidence, un métier qui a de l’avenir.


Vous êtes à la recherche de votre futur emploi ou vous avez des questions sur le métier d’éducatrice de jeunes enfants ? Contactez-nous, nous répondons à toutes les questions en 24h.


Sources :

Articles associés :

Lettre de motivation pour éducatrice de jeunes enfants (EJE) : nos conseils et notre modèle à télécharger

CV d’éducatrice de jeunes enfants (EJE) : nos 10 conseils et notre modèle gratuit
Offre d’emploi pour éducatrice de jeunes enfants : comment faire le tri ?

Manon Lebert