Recrutement : le guide des gestionnaires de crèche

Par Manon Lebert

Publication : 14/05/2024 – 6 minutes de lecture


90,4%1 des gestionnaires de crèche déclarent rencontrer des difficultés de recrutement. Le recrutement en crèche est, de toute évidence, le plus gros enjeu rencontré par les gestionnaires. Il existe pourtant de nombreuses petites actions à effectuer tout au long du processus de recrutement, qui ont un pouvoir insoupçonné et améliorent le taux de conversion des entretiens d’embauche. 


Quelles sont ces actions ? Comment gagner du temps à chaque étape du processus de recrutement et faire le bon choix pour votre équipe ? 


Loopio Recrutement, notre cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers de la petite enfance, vous accompagne pour constituer une équipe qualifiée et investie


Découvrez notre guide de recrutement spécialisé pour les gestionnaires de crèche qui vous permettra d’optimiser votre processus.


Sommaire :

Le cadre réglementaire en crèche

L’identification des besoins

La rédaction de l’offre d’emploi

Les canaux de diffusion

La sélection des candidatures

Le premier contact candidat

L’entretien d’embauche

Simplifier le processus de recrutement

Créer une expérience candidat positive

Faire un choix éclairé

Permettre de se projeter

La validation du candidat


Le cadre réglementaire en crèche

La première action à effectuer lorsque vous débutez un recrutement est de déterminer la catégorie de diplôme que vous recherchez. 


En crèche, les métiers sont variés, auxiliaire de puériculture, éducatrice de jeunes enfants, psychomotriciennes ou encore infirmières. 


Il existe même différents parcours et diplômes sous un même intitulé de poste. Par exemple, l’auxiliaire petite enfance appelée aussi agent de crèche peut être titulaire d’un CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE), d’un BAC Accompagnement Soins et Services à la Personne (BAC ASSP) ou être assistante maternelle. 


Cela offre de nombreuses possibilités mais il faut cependant respecter les directives de l’Arrêté du 29 juillet 2022 relatif aux professionnels autorisés à exercer dans les modes d’accueil du jeune enfant. 

recrutement guide


Tout d’abord, 40% de l’effectif mensuel auprès des enfants doit faire partie des diplômés de catégorie 1. Sont concernées, les auxiliaires de puériculture diplômés, éducatrices de jeunes enfants diplômés d’Etat, infirmières diplômées d’Etat, psychomotriciennes diplômées d’Etat et les puéricultrices diplômés d’Etat. 


Ensuite, le taux d’encadrement choisi par le gestionnaire de la crèche doit être respecté à tout moment. Deux options s’offrent à vous : 

  • Un professionnel pour cinq enfants qui ne marchent pas et un professionnel pour huit enfants qui marchent.
  • Un professionnel pour six enfants.


L’identification des besoins

Chaque parcours de formation a ses spécificités et apporte des connaissances et des compétences techniques. En fonction de ces éléments, vous sélectionnez le diplôme recherché et le nombre d’années d’expérience nécessaires, selon vous, pour mener à bien les missions du poste. 


Il existe autant d’équipes différentes que de crèches, ou presque ! En plus du diplôme, chaque professionnelle apporte son identité professionnelle, ses valeurs, ses qualités et ses sensibilités. 


Avant de lancer le recrutement, réfléchissez au type de profil qui sera complémentaire à votre équipe et compatible à la création d’une cohésion d’équipe. 


Pour le savoir, demandez-vous : Quelles seront ses responsabilités de la professionnelle ? De quelles qualités ou habilités aura-t-elle besoin pour remplir ses missions ?  


Ainsi, vous gagnez du temps sur la sélection des candidatures et ne déviez pas de votre objectif. Cela vous aidera également à cibler vos questions lors de l’entretien d’embauche.


La rédaction de l’offre d’emploi

L’offre d’emploi est déterminante dans le recrutement. L’objectif est d’obtenir le plus de CV qualifiés pour le poste. Plus votre annonce est précise, plus votre travail de tri sera facilité.


Vous devez intégrer toutes les informations permettant de faire une première sélection : 

  • L’intitulé du poste.
  • Le profil recherché : formation, diplôme et expérience nécessaires.
  • Le type de contrat : CDI, CDI, Intérim.
  • Les caractéristiques du poste : les horaires de travail, le lieu de la structure, le service concerné.
  • La date de disponibilité du poste. 
  • La rémunération et les avantages salariés.
  • Les missions. 
  • Les compétences techniques et savoir-être indispensables.
  • Les étapes du processus de recrutement.

Vous personnalisez votre offre d’emploi, elle doit porter vos valeurs et être à votre image. 


L’offre d’emploi est votre vitrine, mettez en avant les conditions de travail en faveur des salariés, l’aménagement des locaux, les formations et tous les éléments qui vous différencient des autres acteurs du secteur.


Enfin, décrivez votre vision de l’accompagnement de l’enfant et de ses parents en structure d’accueil collectif. Ce sont des éléments importants pour les candidats car cela détermine le projet d’établissement qu’ils feront vivre au quotidien. Ils vont donc vérifier que votre approche correspond à ce qu’ils recherchent.


Les canaux de diffusion

Une étude diffusée par Les Pros de la petite enfance nous montre que les gestionnaires de crèches utilisent de nombreux canaux de diffusion lorsqu’ils ouvrent un poste : réseaux sociaux, site internet interne, Jobboards… Les candidats quant à eux, déclarent trouver un emploi prioritairement via les sites d’emploi et par recommandation. 


De nombreux sites permettent de diffuser les offres d’emploi. Parmi les plus connus et les plus utilisés par les professionnelles de la petite enfance, nous retrouvons les Jobboards Pôle emploi et Indeed. Elles répondent également aux annonces sur Appel médical et sur les réseaux sociaux tel que Facebook.


Vous souhaitez déléguer la diffusion de l’annonce ? Faites appel aux services Loopio Recrutement. Notre experte en recrutement définit avec vous le profil recherché, dans le respect de la réglementation. L’équipe Loopio Recrutement se charge de diffuser l’offre d’emploi et de faire appel à son réseau de professionnels afin de vous proposer les bons profils.  


La sélection des candidatures

Le tri des CV demande de la méthodologie et de la rigueur. Vous allez recevoir de nombreuses candidatures faisant rentrer de nouveaux critères de sélection auxquels vous n’aviez pas forcément pensé. 


Afin de ne pas vous retrouver submergé, il vous faudra hiérarchiser les candidatures et garder en tête vos critères initiaux.

Répartissez les CV en 3 catégories : 

  • Les candidats à rencontrer.
  • Les candidats à intégrer à votre réseau. Vous placez dans cette catégorie les profils de professionnels qui ne correspondent pas au poste (à cause du diplôme, de l’expérience, du secteur géographique…) mais qui sont alignés avec vos valeurs. Cela vous permet de constituer un répertoire de profils professionnels à qui vous pourrez proposer un autre poste disponible dans vos crèches.
  • Les candidatures non retenues. 

Lorsque vous avez identifié 5 à 6 candidatures correspondantes, programmez les entretiens d’embauche de manière rapprochée afin de faire plus facilement votre choix.


Le premier contact candidat

Après avoir fait votre sélection de CV, vous établissez un premier contact avec les candidats. Le premier échange est rapide, il ne prend pas plus de 20 minutes et se fait par téléphone


L’objectif de ce premier contact est de valider les informations présentes sur le CV en tenant compte des éléments essentiels et rédhibitoires pour vous.


Les principales questions posées lors du premier appel permettent de valider : 

  • Les diplômes : demandez toujours si le diplôme a bien été obtenu et en quelle année.
  • Les expériences professionnelles : notez la durée de chaque expérience et le type d’établissement (multi-accueil, micro-crèche, Institut Médico-éducatif…).
  • La distance entre le lieu de travail et le domicile.
  • Le salaire demandé par le candidat. 
  • La disponibilité du candidat : demandez la durée du préavis s’il y en a un.

En complément, vous ajoutez les questions qui vous paraissent importantes pour sélectionner uniquement les profils qui répondent à vos critères fondamentaux. Vous pouvez d’ores et déjà percevoir si le candidat est aligné avec vos valeurs.


Ces questions peuvent concerner les sensibilités pédagogiques, les missions ou encore les modalités du poste (horaires atypiques, semaines de 4 jours…).


Si le candidat a coché toutes les cases, enclenchez directement la suite du processus de recrutement et prévoyez un entretien physique. 


Plus vous êtes rapide, plus vous prenez de l’avance sur les autres gestionnaires en recherche.


L’entretien d’embauche

Simplifier le processus de recrutement

Dans le secteur de la petite enfance, les professionnelles sont très sollicitées. Le recrutement se fait en quelques jours voire quelques heures dans certaines villes comme Paris ou Lyon.


Pour maximiser vos chances de conclure le recrutement, votre processus doit être simplifié et surtout rapide.


Créer une expérience candidat positive

L’organisation du process, les échanges téléphoniques et les rendez-vous permettent au candidat d’avoir une première image de votre entreprise. C’est l’occasion de montrer votre professionnalisme et de donner envie au professionnel d’intégrer votre structure.


Les conditions de travail dans le secteur de la petite enfance sont souvent difficiles. Les professionnelles ont besoin de reconnaissance et sont très sensibles à l’attention qui leur est portée dès le premier échange. 


A chaque étape, demandez au candidat s’il a des questions, si tout est clair pour lui. Si un candidat a un doute ou une question en suspend et qu’il n’ose pas vous en parlez, il préférera se tourner vers un autre poste. 


Lors de l’entretien d’embauche, créez les conditions idéales à l’échange dans un espace confidentiel. Plus vous soignez la prise de contact en étant attentif à leurs besoins et attentes plus vous favorisez une expérience candidat positive.

Pour faire la différence, vous accueillez le candidat comme vous souhaiteriez qu’il accueille les familles de la crèche.

guide recrutement en creche


Faire un choix éclairé 

L’entretien n’est pas à sens unique, il permet à chacun des partis de faire un choix. 


L’employeur valide les compétences des professionnels rencontrés, leur capacité à trouver une place auprès du personnel déjà présent dans le service. Pour cela, vous posez des questions sur la motivation de vos interlocuteurs et énoncez des mises en situation qui vont venir étayer leur discours. 


Vous validez également la concordance des valeurs et les qualités relationnelles (savoir-être) de vos interlocuteurs.


Il est essentiel de préparer cet entretien afin de ne pas oublier les questions essentielles comme, par exemple :

  • Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre journée de travail ? Qu’est ce que vous aimez le moins ?
  • Qu’est-ce qui est important pour vous dans le travail en équipe ?

Retrouver les 10 questions à poser aux candidats dans notre article dédié.


L’employeur prend également des références professionnelles auprès des candidats ayant retenu son attention. Il les contactera avec leur accord, après l’entretien d’embauche, afin d’avoir le retour d’expérience des personnes ayant travaillé avec eux.


Afin de faire un choix éclairé sur leur futur poste, les professionnels, quant à eux, posent leurs questions sur le fonctionnement de la crèche, le projet pédagogique, les conditions de travail et, pourquoi pas, sur le processus d’insertion des nouveaux talents. 


Veillez à préparer la réponse à toutes ces questions au moment de l’entretien d’embauche afin de permettre au candidat d’avoir toutes les cartes en main pour prendre une décision. Moins il y a de questions en suspend, plus le choix du candidat se fera facilement et rapidement.


Permettre de se projeter 

Après avoir passé l’entretien, les professionnelles ont besoin de se projeter sur la suite. Informer-les sur le délai de réponse, qu’elle soit positive ou négative. 


Comme nous l’avons vu, les candidates sont très sollicitées, cela leur permettra d’ajuster leurs réponses suite aux autres entretiens qu’ils ont effectués. 


La validation du candidat 

Votre choix est fait ? Vous avez trouvé la professionnelle que vous recherchiez ? 


Recontactez votre futur salariée dans les meilleurs délais afin de sécuriser son profil. Vous lui transmettez une promesse d’embauche comprenant toutes les modalités du poste (missions, date d’embauche, type de contrat, salaire…). Il s’agit d’un premier engagement qui rassure les deux parties en attendant le début du poste.  


Chaque étape du recrutement est donc importante pour laisser place à la rencontre avec le candidat. Plus le processus est fluide, organisé et avec un cadre prédéfini, plus le professionnel est disposé à montrer sa motivation, ses valeurs ainsi que ses atouts pour participer activement à la vie de la crèche.

Vous avez des problématiques de recrutement et votre EAJE se situe à Paris ou en Île-de-France, n’hésitez pas à nous contacter. Nous faisons des articles complets sur le domaine de la petite enfance mais pas que ! Nous aidons aussi les EAJE à recruter et les professionnels de la petite enfance à trouver le travail qui leur correspond.


Sources :

  1. Recrutement en EAJE : un énorme hiatus entre l’offre et la demande

Articles associés :

21 chiffres clés et statistiques à connaître sur les crèches et EAJE en 2024

Entretien d’embauche : 10 questions à poser aux candidat

Quel est le taux d’encadrement réglementaire en crèche ?


Manon-Lebert-Auteur